DSCN0737.JPG

CENTURI ET SES HAMEAUX

camera.jpg
ST SYLVESTRE.jpg

CAMERA

Camera est le point le plus haut du village de Centuri et est situé à 233m. On peut y voir l'église à coupole St Sylvestre datant du XVIème siècle, le clocher et l'ancienne confrérie Santa Croce, tout deux classés Monuments Historiques, dominant la baie de Centuri. Au sud du hameau, on aperçoit Stanti, Pecorile, Ortinola, le couvent de l'Annunziata et deux moulins en ruine, qui étaient d'anciens moulins à vent datant du XIXème siècle. A cette époque, le village en possédait plus de 100, alors que les autres communes en possédaient entre 2 et 3. L'église et sa coupole sont des éléments architecturaux rares en Corse. À droite de l'église, on trouve le monument aux morts de la Première Guerre Mondiale (1914-1918), et on peut également voir au cœur du hameau la chapelle Sainte Marguerite et la chapelle funéraire des Cipriani. Dans les temps, le hameau de Camera était nommé Corte-Camera, le hameau de Corte étant situé tout à coté.

Le hameau de Corte est situé en-dessous et à l'ouest de Camera. Au début du siècle, le hameau comptait 30 habitants.

Église de Bovalo

BOVALO

L'accès au hameau de Bovalo se fait par un chemin escarpé aboutissant à la chapelle Saint Anne. On peut également y trouver d'anciennes maisons en ruines.

bovalo moi 1.jpg
bovalo moi 2.jpg
Merlacce

MERLACCE

Le hameau de Merlacce est situé sur la D35 entre Camera et Orche. On y voit la tour quadragulaire des Preziozi transformée en château par la famille Franceschi, plus précisément par le marquis de Sedilo. La terrasse en plein air et l'escalier indépendant sont des parties constituantes du jardin du château. On trouve également la chapelle San Michele.

chateau moi1.jpg
chateau moi 2.jpg
DSCN0728.JPG
DSCN0737_edited.jpg

ORTINOLA

Ortinola est un petit hameau de quelques maisons regroupées autour de La Chapelle Saint Roch (San Roccu). Il fut mis à sac et brulé en 1563 par les turcs. Juste à coté de la chapelle, on peut voir plusieurs belles maisons d'américains. Ces grandes et belles maisons sont nombreuses en Corse, ce sont des maisons construites par des habitants de la région partis chercher fortune à Porto-Rico au IXème siècle puis revenus résider sur l'île. Non loin de la maison Mattei, on trouve également une magnifique demeure en pierre, telle un château-fort, On peut l'apercevoir via un petit sentier en face de la chapelle, mais vous ne verrez que le haut car elle est protégée par une grande enceinte de pierres. C'est le général comte Leonetto Cipriani consul de Sardaigne à San-Francisco, gouverneur général des Romagnes et ami de Victor-Emmanuel II qui fit construire à la fin du XIXème siècle ce château néo-médiéval, aujourd'hui restauré, appelé le château Bellavista. 

DSCN0630_edited.jpg

ORCHE

Le hameau de Orche, autrefois appelé Orca, est la patrie du marin Don Santo Antonmattei, qui navigua en Amérique Centrale et fût anobli en Espagne par le roi Ferdinand VI. Il se retira ensuite à Livourne d'où il fit ouvrir à ses frais l'école du village, fréquentée par 30 élèves en 1830 contre 11 en 1974. Le hameau renferme également la chapelle Sainte Trinité, probablement reconstruite au XVIIIème siècle sur les fondations d'une ancienne chapelle.

Canelle
canelle moi 2.jpg
canelle alain2.jpg

CANNELLE

Cannelle est un vieux hameau médiéval desservi par la "Via", voie centrale pavée à l'antique. Le Capitaine de Pietri y est né, et on y trouve de nombreux monuments comme le château de Stopielle, la fontaine de Cannelle ou "Fontaine Palmieri", la chapelle San Ghjacumu à coté de laquelle on retrouve les restes d'une ancienne tour, et enfin une vieille tour pisane située au fond du hameau, qui fût l'une des résidences de Pasquale Paoli.

canelle alain1.jpg
canelle moi 1.jpg
U Portu di Centuri

LE PORT

Le hameau du Port se situe sur l'embouchure du "fiume di morta" et compte environ 100 habitant l'hiver contre 300 l'été. Au Ier siècle avant J.-C., il existait déjà un port appelé Centurinum Civitas et par la suite, il est considéré comme l'un des ports les plus importants de l'île, jusqu'à devenir le port militaire de la Corse indépendante de Pasquale Paoli et arsenal de la marine nationale Corse. Il fût ensuite incendié et reconstruit sous le Second Empire. Aujourd'hui, on y trouve la totalité des commerces qui composent le village. À l'ouest du hameau se trouve l'îlot de Capense, détaché de la terre par l'érosion marine et fortifié au XIIIème siècle sur lequel on trouve les ruines de la chapelle Santa Maria Maddalena.

eglise alain 1.jpg
église alain 1.jpg
port moi.jpg
Photos Alain Aitelli et 
auteurs inconnus